SNUDI FO38 : [ COMMUNIQUE DE PRESSE ] CARTE SCOLAIRE | LE COMPTE N’Y EST PAS !


13 janvier 2022 : grève historique dans l’Education Nationale avec 75% de grévistes dans le premier degré et à Grenoble plus de 1000 manifestants rassemblés à la Préfecture.


Ce jour-là, les organisations syndicales de l’enseignement avaient demandé audience à Madame la Rectrice pour l’ouverture de tous les postes nécessaires permettant :


- d’assurer le remplacement de tous les collègues absents,

- de diminuer le nombre d’élèves par classe, l’allègement général des effectifs étant d’autant plus nécessaire et urgent compte tenu du contexte subi durant deux ans.


La Rectrice a décidé de ne pas donner satisfaction, en répondant en ces termes : « Vous avez une vision micro, alors que nous, administration, avons une vision macro.»

La « vision macro » ? Celle qui justifierait :


  • l’absence de création de postes de remplaçants ?

  • les 91 fermetures proposées à l’ouverture du CTSD du 10 février ?

  • le refus d’ouvrir des classes dans toutes les écoles où cela serait nécessaire ?

Remettons les chiffres dans leur contexte :


La rectrice a annoncé 1 523 élèves en moins par rapport à l’an passé, et 7 653 de moins sur cinq ans dans les écoles du département.

Ces chiffres « macro » sont donnés pour impressionner, et tenter de disqualifier les revendications de la profession.

Mais il manque deux chiffres « macro » d’importance : les 5 050 classes des 900 écoles du département !

Si on rapporte cette baisse officielle d’effectifs (à vérifier car la population iséroise a augmenté de 12 240 habitants depuis 2019), cela représente moins de 2 élèves (1,7) en moins par école cette année, et sur 5 ans, une baisse de moins de 9 élèves (8,5) par école !


Rapportons ces deux chiffres « macro » aux plus de 5000 classes du département : en un an, cela représente... 0,3 élève en moins par classe en moyenne !! Et en 5 ans : 1,5 de moins !


Résumons : la vision « macro » de madame la rectrice est un attrape-nigaud !


Il faut également noter que la DASEN se base sur les chiffres enregistrés dans ONDE en... novembre ! Pourtant les directeurs et directrices mettent régulièrement les chiffres à jour par le même procédé, et transmettent également les prévisions d’effectifs aux IEN. Curieusement, aucun IEN n’était présent, permettant à la rectrice d’affirmer n’avoir aucune contestation de leur part.



Lors du CTSD, le représentant de Force Ouvrière a défendu tous les dossiers en notre possession et finalement quatre fermetures ont pu être levées.


La carte scolaire n’en est qu’à son début. Les revendications demeurent, et de nouvelles apparaissent. Nous constatons par exemple que les dédoublements des GS, CP et CE1 en REP entraînent sur les autres niveaux des moyennes au-dessus de 24, ce qui est proprement inadmissible !



Le SNUDI FO invite les collègues à se réunir pour fixer les besoins de leur école, et à nous contacter : nous pourrons ensemble constituer le dossier de votre école pour le CTSD de juin.


Grenoble, le 17 mars 2022



communiqué CARTE SCOLAIRE fin mise en forme
.pdf
Download PDF • 615KB


gif

Gardons le contact


📍Adresse :

Bourse du Travail

32 avenue de l’Europe

38030 - GRENOBLE CEDEX


📞04 76 09 76 36


📧 udfo38@fo38.fr


🕰️Horaires : Du lundi au Ventredi

de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30