FO38 | COMMUNIQUE DE PRESSE | NEGOCIATION SALARIALE | INFLATION


Le SMIC va connaitre une nouvelle revalorisation le 1er mai

2022 du fait d’une inflation toujours plus importante.


Ce rattrapage devrait atteindre 2,65 % et porter le montant du

salaire minimum à 1 645,58€ brut.


Le salaire minimum est automatiquement réévalué grâce à une

disposition du Code du travail passée au travers des réformes

car peu utilisée jusque-là. Ce n’est pas un coup de pouce du

gouvernement mais bien le résultat d’une inflation galopante.


Pourtant, dans le même temps, les salaires dans le privé

stagnent malgré la très forte hausse des dépenses de la vie

courante, impactant encore lourdement le pouvoir d’achat des

salariés.


Dans la Fonction publique, la valeur du point d’indice reste gelée

depuis 5 ans, après des augmentations insignifiantes durant les

15 années précédentes !


En faisant le choix de ne pas réévaluer les grilles salariales, les

employeurs du privé comme le gouvernement pour le public, font

le choix de ne pas vouloir maintenir le pouvoir d’achat des

salariés et organisent le tassement des grilles.


Car l’augmentation du SMIC ne signifie pas augmentation de

toutes les grilles de salaires par ricochet.


Le gouvernement a su ouvrir grand le porte-monnaie pour

distribuer très largement de l’argent public sous forme d’aides

aux multinationales et autres cabinets d’expertise.


En revanche, pour mettre la main à la poche au service du

pouvoir d’achat des salariés, il n’y a plus personne !


L’Union Départementale FO de l’Isère exige l’ouverture de

négociations salariales partout pour augmenter les salaires sans

plus attendre et cesser de fabriquer des travailleurs pauvres !


2022_04_21_communiqué UD FO 38_nouvelle augmentation SMIC mai 2022
.pdf
Download PDF • 150KB

Gardons le contact

gif

📍Bourse du Travail

32 avenue de l’Europe

38030 - GRENOBLE CEDEX

📞04 76 09 76 36

📧 udfo38@fo38.fr

🔎 fo-38.fr

🕰️Horaires :

Du lundi au Vendredi

de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30