top of page

Salariés de l'ADPA en danger


Rassemblement des salariés de l'ADPA devant le Conseil Départemental de l'Isère ce mercredi 19 juillet


En Isère, comme dans tout le pays, le secteur de l’aide à domicile est en grande majorité dans le privé. L’ADPA n’échappe pas à cette règle.



L’association se retrouve en redressement judiciaire.

Les salariés de l’ADPA, avec leurs organisations syndicales unies, dont FO, demande que le Conseil Départemental de l’Isère reverse les subventions revenant à l’association au titre des avenants en vigueur.


Près de 1,2 millions d'euros d'après la direction sont encore en attente de versement.


Situation aggravée par le fait que le service de l’autonomie du département refuse une demande de prêt de la structure pour continuer à exercer sa mission de service public, et par là-même permettre aux 561 emplois de continuer à travailler et de garder la prise en charge de 2 500 bénéficiaires.


FO, avec notamment la CGT, s’oppose à l’abandon de ces missions de service public par des associations à but non lucratif au profit du secteur privé à but lucratif.


Le conseil départemental mais également l’Etat doivent prendre leurs responsabilités.



Les salariés sont rassemblés ce jour, mercredi 19 juillet devant le conseil départemental pour porter leurs revendications.




Nous contacter:


📍Adresse :


Bourse du Travail

32 avenue de l’Europe

38030 - GRENOBLE CEDEX


📞04 76 09 76 36

📧 udfo38@fo38.fr


🕰️ Horaires : Du lundi au Vendredi

de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00 (16h le vendredi)

コメント


bottom of page