Grève des Agents de maitrise de la TAG: les Tramways restent au dépôt!

Depuis vendredi 4 novembre aucun tram ne circule sur les lignes du réseau M’Tag. Les bus sont aussi moins nombreux.

Et cela pourrait bien durer. Cela fait suite à un appel à la grève du personnel agent de maîtrise M’TAG (ex Semitag) déposé du 4 novembre au 31 décembre, à l’appel des syndicats FO, CFE-CGC et UNSA-SAPS.


FO précise que 80 % de grévistes sont déclarés. « Ce mouvement part de la base, des salariés venus exprimer leur mal-être et leur ras-le-bol et l’intersyndicale a répondu présente pour relayer tout ça », a expliqué Nabil SEKHRI, délégué syndical FO maîtrise.


Les revendications portent sur une demande de reconnaissance des compétences et de l’évolution des métiers de contrôleurs techniques et de régulateurs, qui concernent une cinquantaine de personnes de M’Tag. « Ce sont des métiers essentiels au bon fonctionnement du réseau et à la sécurité », souligne Nabil. Au dépôt, les contrôleurs techniques sont par exemple chargés d’affecter les trams et bus pour leur sortie.


Sur le réseau, ce sont eux qui se déplacent en cas d’incident technique. Quant aux régulateurs, ils sont chargés de réceptionner les appels des conducteurs, que ça concerne un problème technique ou de sécurité comme un besoin de secours. Ils prennent en main la logistique et contactent les services concernés.


« S’il le faut, on est partis jusqu’au 31 décembre ! »


« On gère plus de choses, on a de nouvelles fonctions, notamment depuis la crise du Covid. On n’est pas contre la polycompétence, mais on veut qu’elle soit reconnue à sa juste valeur ». C’est donc cette polyvalence mais aussi le management que les syndicats voudraient voir mieux reconnus. Ils demandent aussi une revalorisation de 5 points des contrôleurs techniques, des régulateurs et des techniciens planning.


A suivre donc car en parallèle, une notification avant préavis de grève a été déposée jeudi dernier.

Pour rappel, cette décision avait été prise en intersyndicale (FO, SAPS, CGC,

SOLIDAIRES) suite à l’échec des négociations sur une éventuelle augmentation de la

valeur du point. L'intersyndicale envisage donc d’appeler à la grève à partir du 6 décembre si la Direction décidait de rester sourde face aux

revendications qui sont les suivantes:


- L’augmentation des salaires (valeur du point)

- L’embauche de personnel supplémentaire pour combler les sous-effectifs

récurrents identifiés dans les tous les services de l’entreprise

- L’amélioration des conditions de vie des agents de M TAG


Gardons le contact


📍Adresse :

Bourse du Travail

32 avenue de l’Europe

38030 - GRENOBLE CEDEX


📞04 76 09 76 36

📧 udfo38@fo38.fr

🕰️ Horaires : Du lundi au Vendredi

de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30