top of page

📻Emission RADIO : Sécurité des transports à Grenoble : le syndicat FO réclame une "vraie brigade avec une cinquantaine d'agents"


Alors que les infractions dans les transports grenoblois repartent à la hausse, le syndicat majoritaire Force ouvrière réclame des renforts policiers.

"Une vraie brigade qui se tient, ce serait une cinquantaine d'agents"

estime George Garcia, secrétaire FO chez M'Tag, invité de France Bleu Isère.


George Garcia FO MTAG | FO38 ©Tatiana Chaumont
George Garcia, secrétaire du syndicat Force Ouvrière chez M'Tag

A chaque jour sa peine pour les conducteurs et contrôleurs du réseau M'Tag : une vitre de la ligne A du tram a été brisée ce mardi au niveau de la place Victor Hugo et avant cela, lundi, un bus touché par un projectile enflammé a commencé à prendre feu dans le quartier Teisseire, il a dû être évacué et le conducteur a exercé son droit de retrait.



Les infractions dans les transports grenoblois sont à la hausse : 200 à 300 faits par an selon la police nationale,

"nous en interne on mesure 1.400 faits par an, cela fait 4 à 5 faits par jour, on est impacté au quotidien"

assure George Garcia, secrétaire du syndicat Force Ouvrière chez M'Tag, invité de France Bleu Isère.


Une brigade de sécurisation des transports avait été annoncée le 24 novembre dernier par Gérald Darmanin et le préfet de l'Isère. Mais quinze mois plus tard, elle n'a toujours pas vu le jour.


"On est en phase de création de la brigade de sécurisation des transports en commun. 

On a déjà des équipages avec deux titulaires et deux réservistes qui patrouillent dans les transports en commun" explique le Directeur Interdépartemental de la Police Nationale nommé en octobre dernier, Jérôme Chappa.

"Pour une vraie brigade des transports qui se tient, il faudrait au moins une cinquantaine d'agents", estime de son côté George Garcia.
 

Gardons le contact


Bourse du Travail

32 avenue de l’Europe 38030 - GRENOBLE CEDEX

04 76 09 76 36 udfo38@fo38.fr


Horaires :


Du lundi au Jeudi

de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00

Vendredi

de 9h à 12h30 et de 13h30 à 16h00



Commentaires


bottom of page