top of page

Déclaration du Bureau de l’UD FO 38 du 3 juillet 2024




Le résultat du premier tour des élections législatives, avec un taux de participation historique de près de 67 % confirme le rejet des politiques de casse sociale menées par le président de la République et ses gouvernements successifs.


C’est aussi le rejet d’une pratique autoritaire du pouvoir, de l’utilisation du 49-3 à répétition et de la répression, en particulier pour nous imposer sa réforme des

retraites qui nous vole deux ans de vie. C’est une véritable déroute.


Si le gouvernement a annoncé la suspension de la réforme de l’assurance chômage jusqu’au 31 juillet, pour l’Union Départementale FO de l’Isère, ce ne sont que des miettes électoralistes envoyées aux salariés et demandeurs d’emploi alors que dans le même temps il continue son offensive contre les droits sociaux et la démocratie, destruction du code du travail et du statut général de la Fonction

publique, salaires en berne, casse des services publiques, marche à l’économie de guerre...


Ces politiques menées, contre les travailleurs, les jeunes, les chômeurs, les retraités doivent cesser.

Et l’Union Départementale le rappelle : fidèle à ses statuts et à la Charte d’Amiens, nous ne donnerons pas de consigne de votes pour le second tour. Pour autant, nous ne sommes pas hors sol.

Et contrairement à ce qu’il se dit, nous ne sommes pas apolitiques. Et nos adhérents n’ont pas besoin de directeurs de conscience.

L’Union départementale rappelle également son rejet de toute politique mettant en avant le racisme, la xénophobie, l’antisémite, l’homophobie et l’autoritarisme, qui font peser les pires menaces sur les droits des femmes, sur tous les travailleurs, les organisations syndicales, et les libertés démocratiques.


A la veille du second tour des élections législatives, le bureau de l’UD FO Isère appelle les adhérents et militants à continuer de faire valoir leurs revendications, quelle que soit l’issue du second tour de l’élection législative.

L’Union Départementale fait sien le communiqué de presse de la confédération Force Ouvrière du 2 juillet (ci-jointe).


Libres et indépendants, nous continuerons de revendiquer jusqu’à satisfaction de nos revendications :


- Augmentation immédiate du SMIC et la réouverture des négociations salariales à tous les niveaux (privé et public) pour la préservation et l’augmentation du pouvoir d’achat ;

- Blocage des prix de l'énergie, du carburant, des loyers et des produits de première nécessité ;

- Abrogation de la réforme des retraites Macron/Borne et le refus de toute remise en cause de l’ensemble des régimes de retraite dans la perspective du retour à 60 ans et à 37,5 ans de cotisation ;

- Défense de la Sécurité Sociale sur ses bases fondatrices de 1945 financée par les cotisations et le salaire différé ;

- Préservation et renforcement de tous les services publics ;

- Défense des conventions collectives et du statut général de la Fonction publique ;

- Cessez le feu immédiat en Palestine comme en Ukraine, l'arrêt des livraisons d'arme et de l’économie de guerre.


2024_juillet_03_déclaration Bureau de l'UD FO38 (2)
.pdf
Télécharger PDF • 175KB

 

Gardons le contact


Bourse du Travail

32 avenue de l’Europe 38030 - GRENOBLE CEDEX

04 76 09 76 36 udfo38@fo38.fr


Horaires :


Du lundi au Jeudi

de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00

Vendredi

de 9h à 12h30 et de 13h30 à 16h00

Comments


bottom of page