top of page

🔴Assurance chômage : FO refuse d’attaquer les droits des seniors

L es organisations syndicales et patronales se sont retrouvées le 4 octobre au siège du Medef pour la quatrième séance de négociation d’une nouvelle convention d’Assurance chômage. Les négociateurs ont examiné de nouveaux chiffrages thématiques réalisés à leur demande par l’Unédic.

Il en ressort que ce sont les jeunes, les saisonniers et les intérimaires qui ont le plus subi de baisse de droits à la suite des deux dernières réformes de l’Assurance chômage. Et que ça ne coûterait pas si cher de leur accorder des droits rechargeables ou de leur permettre d’ouvrir des droits dès quatre mois d’affiliation,

explique Michel Beaugas, secrétaire confédéral FO chargé de l’emploi.


UNEDIC, assurance chômage, FO38

Les interlocuteurs sociaux se sont aussi penchés sur la question des seniors. Dans sa lettre de cadrage, le gouvernement leur avait en effet demandé de tirer les conséquences de l’allongement de la durée d’activité [NDLR : à la suite de la réforme des retraites] sur les règles d’indemnisation des seniors.

La négociation des annexes 8 et 10 a démarré

La délégation FO a plaidé pour un statu quo, estimant qu’il était prématuré de statuer sur ce sujet alors qu’une négociation interprofessionnelle sur l’emploi des seniors doit s’ouvrir prochainement.


Avant de repousser de deux ans l’ensemble des dispositifs seniors, ce qui ferait rapidement sortir les demandeurs d’emploi de plus de 55 ans de l’indemnisation, il faut d’abord traiter le comportement des entreprises, car ce sont elles qui licencient,

a estimé Michel Beaugas.

Par ailleurs, la renégociation des annexes 8 et 10 (intermittents du spectacle) par la branche professionnelle a démarré le 5 octobre. Une lettre de cadrage, non signée par FO, impose au secteur une baisse des dépenses de 15 %. Un corsetage inacceptable pour Françoise Chazaud, secrétaire générale de la fédération du spectacle FASAP-FO, qui revendique, a minima, une reconduction des règles en vigueur depuis l’accord de 2016. Quant à la négociation du régime général, elle se poursuivra le 12 octobre.


Journaliste à L’inFO militante


Gardons le contact


Bourse du Travail

32 avenue de l’Europe 38030 - GRENOBLE CEDEX

04 76 09 76 36


Horaires :

Du lundi au Jeudi

de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00

Vendredi

de 9h à 12h30 et de 13h30 à 16h00

Comments


bottom of page