top of page

Après le 31, les 7 et 11 maintenons la pression

Dernière mise à jour : 3 févr. 2023

Après le coup de semonce du 19 janvier, la mobilisation contre la réforme des retraites s’est intensifiée le 31 janvier avec près de 3 millions de salariés du public comme du privé, de jeunes et retraités.

Nous étions 40 000 à Grenoble, 6500 à Bourgoin-Jallieu, 3500 à Salaise-sur-Sanne. Les adhérents FO, en nombre dans les cortèges isérois ont répondu présent au côté des autres salariés, tous déterminés à mettre en échec le projet du gouvernement.


Les manifestants ont fait la démonstration à l'exécutif que les salariés, les retraités, les jeunes, les demandeurs d’emploi font confiance aux organisations syndicales pour s'opposer, contrairement à ce que le gouvernement affirme, à la destruction de la retraite par répartition et à la solidarité entre générations.


Le gouvernement est totalement isolé : on peut gagner !


9 travailleurs sur 10 rejettent la réforme, les 2/3 de la population soutiennent les mobilisations. Personne ne croit à la propagande du gouvernement. Et à l’Assemblée Nationale, la majorité présidentielle n’est même pas certaine d’avoir assez de députés pour voter sa réforme.

Personne ne veut prendre deux ans de plus. Et les jeunes l’ont compris : eux non plus ne veulent pas du travail sans fin. Les lycéens, les étudiants étaient nombreux à manifester.



L’UD FO Isère fait sienne la déclaration de l’intersyndicale nationale qui déclare notamment : "Rien ne justifie une réforme aussi injuste et brutale. Le gouvernement doit entendre le rejet massif de ce projet et le retirer. L’intersyndicale appelle toute la population à se mobiliser par la grève et la manifestation encore plus massivement le mardi 7 février puis le samedi 11 février pour dire non à cette réforme. Elle appelle, d’ici là, à multiplier les actions, initiatives, réunions ou assemblées générales partout sur le territoire, dans les entreprises et services, dans les lieux d’étude, y compris par la grève."

Il faut frapper très fort et partout réunir nos adhérents et les salariés pour décider ensemble de la reconduction de la grève jusqu’au retrait du projet de contre-réforme des retraites.


L’UD FO Isère appelle tous les adhérents, sympathisants et plus généralement les salariés :


- à être massivement en grève mardi 7 février 2023 et à manifester ;


- à multiplier les assemblées générales dans administrations, les entreprises, pour discuter des moyens pour mettre en échec cette réforme rétrograde, pour discuter et décider ensemble de la grève jusqu’à son retrait !


- à organiser massivement les manifestations le samedi 11 février 2023.




ON NE LÂCHE RIEN !


Le 7 février manifestations en Isère:

- Grenoble: 10h Gare

- Bourgoin-Jallieu: 10h place Saint-Michel

- Vienne: 14h gare routière

- Saint-Marcellin: 17h Place d'Armes



Comments


bottom of page