top of page

19 janvier 2023 : une journée puissante et déterminante !

Les résultats annoncés par le Ministère de l'Intérieur font état de plus de 1 million de manifestants dans toute la France.

Des ministres, dont celui du Travail, ont été obligés de reconnaitre qu'il faut tenir compte de cette forte mobilisation.


Des cortèges FO colorés, revendicatifs, puissants et déterminés à Grenoble, à Vienne et à Bourgoin-Jallieu démontrant la capacité de notre UD et de nos syndicats à mobiliser et démontrant surtout que nos adhérents et sympathisants s'opposent à cette contre-réforme sous tous ses aspects : d'allongement de l'âge de départ à 64 ans, de l'accélération de la loi Touraine donc de l'allongement de la durée de cotisations, de volonté de casser les régimes particuliers et le code des pensions civiles et militaires.



Ils ont démontré également qu'ils en ont marre de voir les salaires stagner, les prix de l'énergie toujours plus hauts, une inflation galopante conduisant à plus de précarité et de pauvreté et des services publics que la "refondation" tente de détruire en les dénationalisant les uns après les autres et en faisant sauter les statuts des personnels.


Le Président de la République, toujours à Barcelone, prenait la parole, "droit dans ses bottes" comme un certain premier Ministre en 1995, pour dire du bout des lèvres que chacun pouvait donner son avis mais qu'il appliquerait ce que les Français lui avait demandé : mettre en application son programme donc la réforme des retraites.


Chacun d'entre nous fait une autre analyse sur le résultat du vote et lui-même le sait bien.


D'ailleurs, la meilleure démonstration est celle qui confirme que plus de 70% des Français sont contre la réforme.

Au niveau gouvernemental, quelques ministres indiquent que le texte est "améliorable".


La réponse à l'exécutif est celle de l'intersyndicale qui dès hier soir annonçait une nouvelle journée de grève et de manifestation le 31 janvier 2023 et qui surtout précisait que la grève dans sa reconduite ou dans son déclenchement appartient aux assemblées générales dans les entreprises.

Il faut donc les multiplier, et nous sommes sur cette position à l'UD FO de l’Isère, si possible en réalisant ces dernières tous ensemble comme cela existe au niveau des organisations nationales.



L'intersyndicale soutient toutes les initiatives qui seront prises entre le 19 et le 31 janvier 2023 y compris les grèves déclenchées par les assemblées générales afin de faire en sorte que le 31 janvier 2023 la mobilisation soit plus puissante encore que le 19.


Ce 19 janvier où nous pouvons nous réjouir que les chiffres de grévistes et de manifestants ont été plus importants que les premières actions de grèves et de manifestations de 1995 et 2019.


C'est pourquoi, dès aujourd'hui, nous devons encourager les tenues des assemblées générales et participer à tout ce qui sera décidé par ces dernières.


Bravo à tous nos syndicats, nos adhérents et nos sympathisants de cet engagement sans faille sur des revendications qui une nouvelle fois sont très claires et qui permettent ainsi à tous les salariés de se mobiliser.


MERCI À TOUS ET POURSUIVONS LE COMBAT JUSQU'AU RETRAIT !

AVEC FO, JE DÉFENDS MA RETRAITE !



Comments


bottom of page